Dans un univers façonné par des dragons divins, ou moult races et magies se côtoient, venez prendre part a la grande fresque de cet univers (NC-18 pour les thèmes abordés)


L'Ondin et le dragon (Avec Pistris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Vagabond




L'ondin et le dragon
Eliel avait beau ne s'être encore jamais rendu à Alwan, la cité Ondine de Dinos, ce n'était pas la première fois qu'il se rendait non loin de cette dernière. C'était un endroit intéressant pour ce que ce que je jeune dragon avait l'intention de faire : pêcher. Même s'il préférait la chasse comme activité et la viande comme repas, la pêche lui rappelait certains doux souvenirs et ce qu'il gagnerait de cette activité pouvait s'avérer tout aussi savoureux que du gibier.

Cela faisait un moment qu'il avait atteint le rivage et qu'il le longeait en profitant du climat. Le temps était au beau fixe avec un soleil radieux et une légère brise. Une météo parfaite : la température était idéale pour  la baignade et la combinaison de la chaleur de l'astre diurne avec le souffle du vent garantissait de pouvoir se sécher rapidement. Car oui, Eliel allait forcément se mouiller pour attraper son futur repas : tout comme pour la chasse, il le faisait sans équipement. Il continuait cependant à marcher le temps de répondre à plusieurs questions.

Tout d'abord, il hésitait à prendre sa forme draconique. Si elle était parfois nécessaire au niveau de la chasse - surtout pour les plus grosse et les plus dangereuses des proies comme le griffon - elle l'était beaucoup moins pour la pêche. L'idée était de récolter des petits poissons, pas de se lancer à l'assaut d'un quelconque animal marin qui pourrait riposter.

Ensuite, il fallait décider de ce qu'il allait faire de ses prises. Tout manger ou en garder pour aller les vendre dans un marcher ? Dans le premier cas, il n'avait pas besoin d'énormément de poisson. Enfin, tout de même de quoi satisfaire son appétit, ce qui n'était pas négligeable. Mais ça restait tout de même beaucoup moins que s'il devait en garder pour en retirer un peu d'argent.

Ces questionnements n'étant pas existentiels, le jeune dragon finit par trancher : il resterait sous sa forme humanoïde et prendrait seulement de quoi manger pour lui. Il avait actuellement assez d'argent en réserve que pour avoir absolument besoin d'en gagner et il n'avait pas envie de se transformer surtout qu'il n'y gagnait pas grand chose pour attraper des poissons. Peut-être même y perdait-il en précision.

Mais alors qu'il venait d'arrêter ses choix en même temps que sa progression le long de la côte, Eliel eu soudainement l'intuition qu'il n'était pas seul. C'était son instinct de dragon, son instinct animal, qui s'était éveillé. Il avait le sentiment qu'il y avait une autre présence dans les parages et que cette présence n'était pas due à un des petits poissons dont il comptait faire son repas.

Non. C'était autre chose. Quelqu'un d'autre, probablement. Pas nécessairement hostile... Mais présent.

Il eu le réflexe de regarder vers les terres. Mais il n'y avait personne. Il était seul. Pourtant son instinct le trompait rarement... Il se souvint alors qu'il était non loin d'Alwan. La présence qu'il ressentait était donc peut-être celle d'un Ondin ! Il se tourna vers la mer pour la scruter, cherchant après l'origine de son ressenti.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Eliel Arkanea le Lun 28 Mai - 22:58
avatar
Dinos




L'ondin et le dragon
Pistris avait rejoint la côte d’Alwan pour une visite semestrielle de sa mère et sa soeur. Son père étant toujours enfermé dans ce qu’il appelait son ‘bunker’ et son frère trop occupé à jongler avec différentes activités ou femmes tout dépendait de la période de l’année et très sincèrement ça ne dérangeait pas l’ondin pour un sous. Ça l’arrangeait même un peu en fait. Malgré que les années avaient passées, la douleur restait toujours intense lors de la transformation et il lui fallut donc quelques heures pour se remettre avant de plonger et aller faire un tour dans la cité sous-marine et sa famille. Après la visite d’usage il décida d’aller prendre “L’air” enfin c’est un bien mauvais jeu de mot pour une créature marine. Néanmoins… il parti alors nager un peu et se dégourdir la nageoire un peu. C’était tout de même un grand plaisir chaque fois de retrouver l’eau la sensation de flotter, de pouvoir se dépasser et nager à grande vitesse.

Il décida alors de se rendre non loin de la berge, ses écailles luisant sous les reflets de lumière qui pénétrait l’eau. Sa soeur l’avait suivi un moment monopolisant la conversation et celui-ci se contentait de hocher la tête de temps à autre. Bien qu’il aimait beaucoup sa soeur, leur écart d’âge se faisait parfois sentir et surtout leur différence de vue sur la vie et la guerre. Là où lui était toujours prêt à combattre et à en découdre elle était douce et calme, un bon mot pour tous. Elle avait réussi à avoir le meilleur de leur situation familiale. Les deux frères s’occupant d’elle et la protégeant et leur mère s’occupant du reste. Elle s’en était bien tirée et cette fois elle l’arrêta avant qu’il ne rejoigne sa destination. Elle lui remit un petit carton avec des étoiles dans les yeux attendant qu’il l’ouvre et avec un sourire en coin il le fit et lu rapidement le tout avant de lever les yeux vers elle. Un faire-part… il la regarda les yeux ronds, se rappelant que vaguement qu’elle fréquentait quelqu’un. Après l’avoir harcelée pendant près d’une demi-heure il promit de venir s’il n’était pas appelé évidemment. Il pria mentalement pour que oui. Ce genre d’endroits le rendait agressif. Il adorait certes faire la fête et boire, danser et s’amuser mais ces réceptions nécessitaient aussi un certain décorum et beaucoup trop de flafla pour son bon plaisir.

Ils se séparèrent et il reparti vers sa destination la tête un peu ailleurs, laissant son esprit dériver. Il aurait besoin d’un bon cognac en revenant sur terre. Il profitera de sa forme marine pour faire le tour de certains courant et s’assurer que les bases aquatiques étaient au point. Autant ne pas gaspiller la souffrance de la transformation. Il retournerait ensuite à se base à la nage et reprendrait forme humaine là-bas. Arrivant près de sa destination, les courant furent dérangés par une présence. Une embarcation. Pistris s’arrêta alors à distance et observa un peu ce qui se présentait à lui. Un jeune homme visible venu pêcher. Il semblait perdu dans ces pensées. Puis, comme s’il avait senti la présence de Pistris, il se figea puis regarda vers la terre ferme et l’homme sourit malicieux. Il avait besoin de s’amuser un peu. Lorsque l’autre homme regarda dans sa direction, il disparut sous l’eau et se glissa sous la barque y donnant un bon coup de queue faisant violemment tanguer l’embarcation et risque de faire tomber à l’eau son occupant. Il disparut du côté opposé ou l’inconnu irait sans doute regarder pour voir sa réaction le regard pétillant d’amusement et se demandant combien de temps l’homme tiendrait à ce petit jeu. Il recommença ainsi deux fois avant de finalement sortir vivement et d’un coup de l’eau pour le surprendre.

Bien le bonjour à toi! La pêche est bonne?

Son air taquin indiquait clairement qu'il était l'auteur de ce petit tour et qu'il n'en était pas le moins désolé mais plutôt amusé.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Pistris Aequor le Lun 28 Mai - 23:33
avatar
Vagabond




L'ondin et le dragon
Un mouvement. Il y avait eu un mouvement. Ou bien était-ce le remous de l'eau qu'il avait pris pour un déplacement ? A vrai dire, il n'eut pas vraiment le temps de trancher la question cette fois : l'embarcation venait de subir un choc et s'était mise à tanguer de manière assez prononcée. Au moins, il avait la réponse à sa question : c'était bel et bien un mouvement.

Mais alors qu'il se retournait pour essayer de discerner l'origine du choc, l'événement se reproduisit déstabilisant d'autant plus Eliel. Manifestement, les coups n'étaient pas donnés au hasard et l'idée qu'on essayait de le faire tomber à l'eau traversa l'esprit d'Eliel. Il tenta de se stabiliser : tomber à l'eau n'était pas forcément une bonne chose s'il était en train d'être attaqué. Son assaillant, en effet, avait toute les chances d'être dans son élément sous l'eau, ce qui n'était pas le cas du dragon.

Un troisième coup se fit ressentir et fit lui fit perdre l'équilibre. Eliel renonça à tenter de se rétablir : la situation pouvait durer longtemps et il finirait par fatiguer et de toute façon tomber à l'eau. Puis, n'avait-il pas prévu d'aller lui-même dans l'eau au départ ? Certes, pas vraiment en chutant depuis une embarcation prise d'assaut par le bas... Mais le résultat serait le même à savoir : être à l'eau.

Il tomba donc dans l'eau avec toujours en tête cette éventualité d'attaque. Il n'avait pas l'impression que cela en était une mais... Il ne pouvait pas parier sa vie sur une impression. Cela dit, vu la façon peu académique dont il était entré dans l'eau, il était difficile de faire quoi que ce soit le premier instant qu'il passait dans la mer. Il se contenta donc de remonter à la surface histoire d'éviter, au moins, de boire la tasse.

A peine avait-il la tête hors de l'eau que son assaillant surgissait à son tour en fendant la surface de l'eau. La surprise fut de taille. Pas tant de voir ainsi apparaître un Ondin. Il avait formulé cette hypothèse plus tôt et son embarcation ne s'était pas mise à tanguer sans raison : il était clair depuis un moment qu'il y avait quelqu'un d'autre. Mais ce qui pris Eliel par surprise, c'était l'apparence du dit Ondin. Une apparence qui, du premier coup d’œil, plu instantanément au jeune dragon : l'ondin, torse nu, était beau et très bien bâtit.

Son air amusé et son ton taquin eurent le bénéfice d'écarter l'éventualité d'une attaque véritable. A peine remis des émotions entrainées par la chute puis par la découverte de son "assaillant", une conversation s'engageait donc.

- La pêche, je ne sais pas, je n'ai pas encore commencé. L'eau par contre, oui, elle est plutôt bonne.


Eliel afficha un sourire. Il était de bonne humeur avant l'événement et son interlocuteur semblait être d'humeur joueuse. Il poursuivit donc en prenant à son tour le ton de la plaisanterie :


- Cela dit, j'avoue que j'aurais pu y entrer tout seul. C'est une sorte de coutume chez les ondins de vouloir aider les gens à entrer dans l'eau ?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Eliel Arkanea le Mar 29 Mai - 0:36
avatar
Dinos




L'ondin et le dragon
L’ondin observait les tentatives de stabilisation de l’intrus en rigolant, de petites bulles remontant à la surface. Oui là il s’amusait et ça lui faisait évacuer un peu de tension. Il aurait dû se sentir coupable de se moquer aux dépens du pauvre pêcheur… mais non. Nageant alors tranquillement, il attendit le moment fatidique où l’homme se retrouve tête première dans la flotte. Il le laissa reprendre ces esprits et surtout sortir la tête de l’eau car il se doutait que contrairement à lui il ne devait pas respirer sous l’eau. L’ondin remarqua rapidement le coup d’oeil intéressé et scrutateur de sa personne et il eut un sourire en coin amusé. À la réplique amusée comme quoi l’eau était bonne il éclata de rire et plongea sous l’eau histoire de respirer un peu et rejoignit l’inconnu de l’autre côté de la barque. Ses cheveux blonds dégoulinants d’eau sur sa peau bronzé par le soleil et l’eau sur laquelle les gouttelettes brillaient comme des diamants sous les rayons de l’astre solaire.

En effet elle est excellente, mais tu ne crois pas que tu es un brin trop habillé pour barboter? Tu vas t’étrangranler avec cet écharpe autour du cou.

Pistris nagea lentement autour du dragon l’observant et détaillant son corps sous ces vêtements. N’ayant aucune gêne à le faire, appréciant la musculature du garçon. À la boutade de l’homme il ricana et haussa les épaules avant de donner une bonne tape dans le dos de son compagnon improvisé, peut-être un peu fort vu l’habitude de fricoter avec des soldats. Il en oubliait parfois sa force et de mesurer selon l’interlocuteur.

Tu avais l’air d’hésiter à plonger je n’ai qu’abréger ton supplice. C’était de la magnanimité de ma part.

Il lui sourit taquin et nagea sur place, l’eau lui arrivant au niveau du nombril puis il pointa l’embarcation.

Si tu veux pêcher sans canne ou sans aide ça te prendra un temps fou.

Le jeune homme disparut un moment sous l’eau allant voir un peu les environs et revient quelques minutes plus tard s’ébrouant un peu envoyant l’eau de sa chevelure en arc de petites sphères brillantes.

Tu n’attraperas pas grand chose dans cette zone, le poisson ne fraye pas trop ici. Aller je me sens d’humeur charitable, suis-moi et je te montre un coin plus propice à remplir ton estomac.

Ni une ni deux il plongea sous la surface et nagea ressortant de l’eau quelques mètres plus loin se retournant vers le garçon lui lançant avant de replonger.

Au fait moi c’est Pistris! Allez dépêches-toi le poisson nous attendra pas.


Replongeant dans une gerbe d’eau sa queue de requin frappa l’eau avant de disparaître elle aussi. Il guida ainsi le garçon qu’au final il ne connaissait pas un peu plus au large là où les bancs de poissons étaient plus important. Trop près de la rive c’était surtout du petit poisson, donc peu nutritif pour une bête comme lui. Au vu des cornes, des écailles et des ailes, Pistris avait un doute sur la nature de l’inconnu sans en être certains, il devait manger plus qu’un humain de ça il était au moins sur. L’eau était plus froide à ce niveau et le courant un peu plus fort mais le poisson abondait en banc plus ou moins important et il était possible d’attraper des proies un peu plus grosses si on s’aventurait un peu plus loin et surtout, ça les éloignait une peu du village centrale des Ondins. Malgré qu’il n’avait pas une grande affection pour sa famille il la protégeait toujours sciemment ou non.

Alors tu venais pêcher ou espionner?

La question cette fois était sérieuse et au regard perçant que lançait le requin sur le dragon, il n’avait pas intérêt à tenter de lui mentir.  
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Pistris Aequor le Mar 29 Mai - 15:36
avatar
Vagabond




L'ondin et le dragon
L'ondin trouva la remarque d'Eliel amusante puisqu'il en éclata de rire avant de disparaître à nouveau sous l'eau. Il réapparut quelques secondes plus tard, suffisamment près du jeune dragon pour que ce dernier puisse même repérer les gouttes qui perlaient sur les muscles saillants de son "agresseur".

Évidemment qu'Eliel était trop habillé pour être dans l'eau même s'il était torse nu comme à son habitude. Jamais il n'aurait envisagé d'y plonger avec l'écharpe de Sophia autour du cou. Déjà parce que c'était celle de Sophia, justement et qu'il pourrait risquer de la perdre dans l'immensité océanique. Et ensuite... Pour des raisons de sécurité comme le pointait avec beaucoup de justesse son nouvel "ami" qui s'était mis à tourner autour de lui.

Eliel ne cacha pas son sourire. Il était assez évident que l'ondin aux cheveux dorés était en train de détailler son corps sans la moindre gêne. Ce qui ne déplaisait pas au dragon, bien au contraire. Entre ça et la remarque sur le trop plein de vêtements, cette rencontre commençait à l'intéresser : non content d'arborer un physique très attirant, il semblait aussi s'intéresser à celui d'Eliel. Il se laissa donc observer sans le moindre souci.

Il fut victime d'une autre "agression" en guise d'accompagnement de la réponse à sa petite plaisanterie mais rien de bien dramatique. Cela indiqua même que la carrure de son interlocuteur n'était pas là que pour faire joli : manifestement, il savait aussi très bien comment la mettre à profit au vu de la force qu'il avait mis dans une simple petite tape amicale.

Eliel se contenta de hausser à son tour les épaules concernant la pêche. Cela ne lui prenait en général pas trop de temps et, de toute façon, il en avait à revendre, du temps. Par contre, la remarque sur la population de poissons des environs était plus intéressante même si Eliel n'avait strictement pas la moindre idée de ce que "fraye" pouvait bien vouloir dire. Il n'en montra cependant aucun signe. S'il savait qu'il était peu instruit, il détestait le montrer d'entrée de jeu.

Pendant que l'Ondin repartait sous l'eau en l'invitant à sa suite, Eliel en profita pour remonter sur l'embarcation... Et pris soin de retirer l'écharpe dans l'éventualité ou le taquin qui se proposait de le guider décidait qu'il voulait encore s'amuser. Taquin qui, donc, s'appelait Pistris a en croire sa dernière remarque. Pas le temps de lui retourner les présentations, cependant, qu'il était déjà sous l'eau.

Ils se dirigèrent plus au large ce qui ne constituait pas un problème pour Eliel. Il préférait sans conteste les grands espaces ouverts aux endroits trop étroits. Et en cas de problème, la noyade était peu probable : à tout moment, il prenait sa forme draconique et s'envolait pour retourner sur terre.

Une fois apparemment arrivé dans le "coin plus propice à remplir son estomac", le dénommé Pistris se retourna vers Eliel avec une expression moins amicale. Sa question, cependant, perturba Eliel.

- Espionner ? Mais qu'est-ce que je pourrais bien venir espionner en mer ? Et pourquoi ? Non, je venais pêcher.


Il soutint le regard de Pistris.

- Ha oui, d'ailleurs, moi, c'est Eliel. Je suis un dragon.

Il avait prononcé ces quatre derniers mots avec beaucoup de conviction et fierté. Puis, il ajouta :

- Cela dit, je suis un dragon affamé. Alors, je serais ravi de continuer à discuter avec toi surtout que la vue est plutôt plaisante mais je préférerais commencer à récolter le poisson si ça ne te dérange pas !
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Eliel Arkanea le Mar 29 Mai - 16:53
avatar
Dinos




L'ondin et le dragon
Pistris avait presque l’impression de faire du surplace à devoir nager lentement afin que le jeune homme puisse le suivre. Mais puisqu’il s’était lui-même proposer il n’avait que lui-même à maudire pour cela. Il avait bien l’intention de s’amuser et se dépenser une fois en mode “chasse” parce que oui pour plusieurs espèce marine il était le chasseur et eux les proies… délicieuses d’ailleurs. Peut-être pas autant que la vue du dragon mais soit l’un remplissait l’estomac l’autre l’esprit… tout bénef. Une fois sur place sa question et son air sérieux et presque menaçant avait eu le mérite d’avoir une réaction sur le visage du pêcheur qui fit sourire l’ondin. Il haussa alors les épaules et sourit un peu plus aimablement.

Je ne fais que vérifier. On est en temps de guerre non? Enfin c’est pas très calme ces temps-ci.

Ça n’entrait pas dans sa définition de tâche d’instructeur de combat mais il préférait se tenir au courant et prévenir les coups. Il aimait de loin être le premier à frapper que l’inverse. L’homme se présenta et Pistris hocha la tête en signe de bienvenu. Dragon, comme il se doutait avec la physionomie particulière du garçon. Enfin, peut-on vraiment dire qu’il avait une apparence particulière quand lui-même arborait actuellement une queue de poisson et des écailles? La fierté était visible sur le visage de l’homme à la peau pâle et le voyant ainsi plus droit et le torse presque bombé fit sourit un peu plus l’homme des mers, son regard pétillant d’intérêt. À la suite, il haussa un sourcil et un sourire qui ne disait rien qui vaille étira ses lèvres. Le compliment ne lui avait pas échappé mais il attendrait le bon moment pour y revenir et possiblement faire rougir les pommettes du beau dragon.

Voyez-vous cela? Alors monsieur le dragon… que dirais-tu d’une petite compétition. Je suis curieux de voir combien de poissons en une heure tu peux pêcher. Voyons voir qui du dragon ou de l’ondin est le plus efficace et le plus rapide. Je te laisse fixer la récompense.


Ahhhh l'appât du jeu la montée d’adrénaline, il n’y avait rien de mieux pour distraire Pistris et lui donner une pêche d’enfer et la bonne humeur surtout s’il gagnait à la fin. Il se laisse doucement flotter en attendant sa réponse, profitant des rayons du soleil qui faisait sécher l’eau sur sa peau et la réchauffait doucement. Se reculant un peu de l’embarcation il laisse le dragon plonger et une fois les paris lancées il plongea arrosant son acolyte en tapant un bon coup sur la surface de l’eau en disparaissant sous la surface rigolant déjà, bruit qui pour n’importe qui qui n’avait pas un ouïe développée pour parler sous l’eau n’entendrait que des bloups de bulles.

Fendant alors l’eau et nageant comme un requin en chasse, le jeune homme alla directement vers un banc de poisson en raflant plusieurs en moins de deux et les ramena à la barque lorsqu’il ne pu plus en prendre dans ses mains avant de replonger quelques minutes plus tard à la recherche de proies plus grosses pour son propre plaisir personnel et la thrill de la chasse et de devoir lutter un peu plus pour les capturer. Il s’amuse aussi à taquiner le pauvre Eliel en lui tournoyant parfois autour ou en lui chatouillant le menton en passant du bout de sa longue queue écailleuse.

L’heure approchait de sa fin et comme toute bonne chasse une fois échauffée, le jeune homme se mit en quête de sa proie finale. Comme chaque fois, il tentait d’attraper l’animal sur lequel il avait été nommé, un requin. Oui oui un requin. Un peu fou le mec vous me direz? Un peu est un euphémisme. L’attrait de l’adrénaline rendait l’expérience que plus grisante… mais aussi extrêmement dangereuse. La question était est-ce que le dragon allait partir par peur de se faire arracher un bras ou plutôt suivre l’intrépide ondin?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Pistris Aequor le Jeu 31 Mai - 14:43
avatar
Vagabond




L'ondin et le dragon
La guerre ? Oui, Eliel avait entendu parler de ça, en effet. Même en étant lui-même peu impliqué. Apparemment, la situation était effectivement tendue si on venait à vérifier de ses intentions. Il nota dans un coin de son esprit de ne pas oublier de se renseigner sur le sujet. Cela pouvait s'avérer plus prudent pour ne pas se retrouver dans une situation trop compliquée. En attendant, sa réponse avait l'air d'avoir rendu sa bonne humeur à Pistris.

Il proposa ensuite une compétition de pêche. Eliel n'avait rien contre la compétition et il n'était pas trop mauvais dans l'activité concernée. Mais il ne se faisait aucune illusion : il n'avait pas la moindre chance de gagner contre un Ondin qui serait plus rapide, pourrait plonger plus profondément et serait capable de respirer sous l'eau sans avoir à se soucier de devoir remonter à la surface rien que pour glaner de l'oxygène. En plus, au vu de son physique particulièrement avantageux, il devait être bien entrainé.

C'est le physique qui lui donna une idée. Il savait que les Ondins pouvaient, comme les dragons, changer de forme et prendre une apparence humaine. Avec moins de facilités - apparemment, ce serait pour eux très douloureux - mais autant d'efficacité.

- Si je gagne, tu me montre ton autre forme. Ta forme humaine.

Il ne gagnerait pas, il le savait. Mais bon, Pistris semblait tellement enthousiaste à l'idée de ce petit concours qu'il pouvait bien le lui accorder. Avec un haussement d'épaule, il ajouta

- Et si je perds, je ne sais pas trop. Je pourrais éventuellement faire pareil dans un sens ou dans l'autre mais je ne sais pas si ça t'intéresse.

Dans un sens ou dans l'autre, oui. Il ne le faisait presque jamais mais Eliel pouvait totalement faire disparaitre sa queue noire, ses ailes, ses cornes et ses écailles et prendre une apparence entièrement humaine. Ou il pouvait faire l'inverse et prendre l'apparence complète d'un dragon. D'ailleurs c'était ennuyant, il aurait peut-être besoin de le faire s'il devait affronter une bestiole océanique un peu trop dangereuse pour sa forme actuelle. Il prit soin de le signaler alors qu'il se mettait à l'eau :

- Enfin, si je ne le fais pas déjà durant la pêche. Faudra forcément trouver autre chose, alors.

Pistris fut rapide à se lancer dans la compétition et était sous l'eau en moins de deux et en arrosant copieusement Eliel. Pas de doute, il allait effectivement perdre. Il haussa de nouveau les épaules et se mit en action. Perdre était une chose. Etre ridicule en était une autre. Et il n'en était pas question : il ne serait pas victorieux mais ferait une récolte honorable.

C'est que Pistris était décidément taquin. Dans son élément, il était vraiment à l'aise et, en plus de collecter les poissons de manières très efficace, il ne manquait pas une occasion de venir titiller Eliel ou lui tourner autour. Il s'amusait manifestement beaucoup.

Sur la fin, il semblait même décidé à aller à l'encontre d'un animal plus imposant et plus dangereux. Le genre d'animal qu'Eliel préfèrerait éviter de croiser sous sa forme actuelle. D'un autre côté, en dragon, il risquait fort de saboter la partie chasse de son nouvel ami : même s'il ne pouvait pas utiliser son souffle de feu sous l'eau pour des raisons évidentes ; le requin serait bien incapable de lui faire du mal alors qu'il serait à la merci d'un coup de griffe ou d'un coup de mâchoire bien placé. Un seul suffirait a terrasser l'animal.

Donc, c'était l'hésitation. Rester et passer pour un pleutre ; y aller sous cette forme et risquer sa vie inutilement ; prendre sa forme draconique et potentiellement casser le fun de l'Ondin. Après un moment d'incertitude, il se décida. Pas question de passer pour un couard. Mais pas question non plus de perturber le plans de Pistris en faisant fuir le requin avec son apparence draconique. Il s'élança donc à la suite de ce dernier, dans sa forme actuelle... Après avoir pris soin de canaliser un voile noir autour de lui.

Ce sort défensif de magie noire demandait beaucoup de son énergie mais, tant qu'il le maintiendrait, il ne risquait quasiment rien : le requin ne devrait pas pouvoir le toucher. L'affrontement fut tout de même assez impressionnant surtout qu'il avait lieu dans un milieu inhabituel et handicapant pour le jeune homme : sous l'eau. Heureusement, Pistris, lui, y évoluait avec beaucoup plus d'efficacité et était surtout celui qui s'occupait de l'animal.

Ils remontèrent une fois le temps écoulé. Qui avait gagné la compétition? Pistris, probablement. Eliel considéra les deux récoltes...

- Alors ? On détermine le gagnant ?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Eliel Arkanea le Ven 1 Juin - 1:12
avatar
Dinos




L'ondin et le dragon
Pistris haussa un sourcil à la requête du dragon, mais il sourit et lui tendit la main, la serrant avec force le rapprochant de lui tout en gardant une distance raisonnable. Un sourire amusée égaya de nouveau son visage.

Comme tu dois le savoir c’est quelque chose d’extrêmement douloureux pour moi de faire ce changement. T'es pas un peu sadique? Alors j’ai tout intérêt à gagner n’est-ce pas? Surtout que j’ai à faire ici pour quelques jours, ça signifie deux transformations pour moi… ou plutôt trois en très peu de temps si on considère que je suis arrivé ce matin seulement.

Il lui proposa la même chose et Pistris réfléchit à sa proposition. Il ne savait pas si c’était souffrant pour Eliel mais il savait une chose, ce serait spectaculaire et qui n’aime pas un spectacle gratuit? Malgré que le dragon n’était pas dans son élément il était fin pêcheurs et ça Pistris le reconnaissait. C’est sans doute pour cela qu’il avait voulu capturer le requin. Le jeu, l’appât du gain et l’envie de gagner. Encore plus, il voulait faire étal de ses capacités et on ne va pas se le mentir se montrer et briller encore plus que l’astre solaire. Pistris avait bien des qualités mais la modestie n’en faisait pas tellement partie, ce qui lui avait et lui jouait encore souvent de bien mauvais tours. Avant tout l’amusement était de mise et c’est pour cela qu’il venait régulièrement taquiner son nouvel ami lorsqu’il passait près de lui après avoir fait une bonne pêche.

De voir l’hésitation d’Eliel lorsqu’il avait réalisé la proie qu’avait choisit l’ondin le fit glousser sous l’eau, générant une série de bulles qui montèrent à la surface. Il fit la grimace au dragon imitant une poule avant de le voir finalement le suivre et le combattant fonça à pleine vitesse vers le monstre marin. N’importe qui se sensé dirait comme vous… il est fou cet homme? Non pas fou… plutôt téméraire et en constante quête d’adrénaline. Le combat fut ardu et long. Pistris combinait comme il le pouvait le combat qu’il enseignait l’adaptant à celui sous-marin et contre une bête 3 fois grosse comme lui avec une dentition aiguisée.

Il leur fallut plus d’une heure pour venir à bout du mammifère. Malheureusement l’ondin ne s’en était pas tirer indemne et avait quelques vilaines coupures sur un bras et sur la pointe de sa nageoire. Heureusement, le corps étant bien fait, il lui envoyait suffisamment d’endorphine mêlée à l’adrénaline qui courait encore dans ses veines pour qu’il ne le ressente pas encore totalement. Il allait toutefois le sentir passer dans les heures suivantes. Eliel pour sa part semblait sans une égratignure ce qui surprit un peu Pistris ayant pourtant vu le requin s’attaquer au dragon à quelques reprises. Il se hissa sur le bord de la barque gardant sa longue queue de poisson sous l’eau bien appuyer les aisselles sur le rebord de l'embarcation. Il fit rapidement le décompte. C’était très serré… il n’avait gagné que par deux poissons.

On peut presque dire que c’est égalité… bravo. C’est assez rare qu’on se fasse battre sur notre propre terrain.

Il tendit le bras vers le dragon et remarqua le sang qui coulait le long de son avant-bras et grogna. Cherchant à tâton par réflexe se rappelant qu’il était pour ainsi dire nu donc aucun vêtement à retirer ou déchirer pour se faire un bandage. Il soupira et marmonna en levant son autre main vers la plaie et serra les dents.

Je vais le sentir cette fois… je te conseil de regarder ailleurs… ça risque pas d’être très joli.

Il inspira un bon coup faisant apparaître une flamme vive s’apprêtant à se cautériser… à froid. C’était mieux ça que de se vider de son sang. Avant que la flamme ne touche sa peau il regarda Eliel.

Si jamais tu entends plouf c’est probablement que j’ai perdu conscience… mais t’en fais pas je respire sous l’eau ça devrait aller.


Il lui fit un sourire entre l’amusement et l'insouciance avant de serrer les dents et finalement commencer le processus non sans gronder férocement comme une bête en cage.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Pistris Aequor le Mar 5 Juin - 2:07
avatar
Vagabond




L'ondin et le dragon
Eliel avait posé ses bras sur le bord de sa barque assez rapidement après être ressorti de l'eau. Le voile noir avait rempli son office et lui avait évité toute blessure. Cependant, plus que dans son énergie magique, le sort puisait dans son énergie vitale. Le jeune dragon préférait donc éviter de se dépenser davantage et prenait le temps de récupérer un peu. Surtout que le combat avait été plus long et féroce que prévu. Pistris serait-il capable de se transformer s'il perdait après un tel affrontement ? Difficile à dire. Jusque là, Eliel ne savait pas que la transformation était douloureuse pour les ondins. Il avait assumé que c'était comme pour lui : sans contre-coup. Il en apprenait tous les jours.

Par contre, en parlant des efforts du bel ondin, Eliel avait remarqué qu'il avait été blessé. Malheureusement, Eliel ne pouvait pas lancer un sort de voile noir sur quelqu'un d'autre que lui-même et n'avait donc pas pu en faire bénéficier l'autre pêcheur. Qui était en train de compter les poissons, d'ailleurs.

Deux poissons seulement ? Eliel aurait dû continuer à en récolter plutôt que de s'engager à la poursuite d'un énorme requin. S'il s'en était tenu au plan de base comme cela, il aurait facilement dépasser le nombre de poisson de Pistris. Il accueilli les félicitations avec un sourire : il avait quand même bien travaillé.

La suite s'enchaîna très vite. Avec un grognement, son compagnon s’aperçut de ses blessures alors qu'il amorçait un geste vers Eliel. Il sembla chercher brièvement quelque chose qu'il ne trouva pas. La requête qui suivit plongea un instant le dragon dans la perplexité. Détourner le regard ? Pas joli ? Avisant le torse de son interlocuteur, Eliel n'était pas de cet avis, bien au contraire. Mais il comprit quand ce dernier fit apparaitre une flamme. Ainsi, il était mage, lui aussi...

Il n'eut guerre le temps de réagir que Pistris lui parlait de risquer de s'évanouir. Il n'allait quand même pas utiliser le feu pour... Et si. Avec des cris à la hauteur de la douleur qu'il devait ressentir, l'ondin avait entrepris de cautériser sa plaie. Il avait probablement en tête de s'attaquer aux suivantes une fois terminé après celle-ci. S'il ne perdait pas connaissance.

- HEY ! Arrête ça ! Tu vas te faire mal pour rien !

Il envisagea d'arrêter Pistris dans son mouvement mais renonça à cette idée : non seulement, avec la flamme, il risquait de provoquer des brûlures non voulues mais, en plus, le mouvement ne serait peut-être pas apprécié. Il se contenta donc d'accompagner ses réactions avec un large geste des bras.

- Je suis mage noir ! Je peux stériliser les plaies sans que tu doives te rôtir à feu vif !

Heureusement, le sort de stérilisation puisait dans l'énergie magique du jeune homme. Il pouvait donc s'en servir facilement après avoir pourtant maintenu un voile noir aussi longtemps. Ce ne serait pas parfait, il faudrait bien entendu bander les plaies par la suite. Mais ça pouvait permettre de tenir jusque là sans devoir jouer avec le feu. Au sens propre comme au figuré.

- C'est quand même dommage d'abîmer un aussi beau corps. Enfin, il est déjà amoché par le requin mais c'est pas une raison pour en rajouter !

Puis, il fallait éventuellement, penser à s'occuper de cette histoire de transformation qu'Eliel devait faire en raison de sa défaite au défi. Impossible si Pistris était dans les pommes au fond de l'eau. Il s'approcha donc de ce dernier.

- Allez, laisse-moi m'occuper de ça.

Eliel ne le ferait pas sans l'aval de Pistris. Il était hors de question dans l'esprit du jeune homme d'user de sa magie sur quelqu'un sans avoir son accord. Le consentement, pour ça et pour le reste, c'était sacré pour lui. Et si Pistris préférait finir en poisson pané cuit, c'était son droit, après tout. Il attendit donc la réponse du concerné avant de faire quoi que ce soit.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Eliel Arkanea le Ven 8 Juin - 21:23
avatar
Dinos




L'ondin et le dragon
La douleur était cuisante, littéralement. Pistris n’y avait que très rarement recours mais vu l’endroit où ils étaient et l’abondance du sang qui coulait il devait faire vite pour ne pas se vider de son sang alors il avait fait la seule chose qui lui avait parut logique dans les circonstance, cautériser par le feu. Malgré qu’il ne serrait les dents à presque s’en faire éclater les molaires les grognements qu’il poussait atteignaient plusieurs dizaines de décibels et c’est lorsque le sang finit de couler et la tête qui tournait, légère trop légère, qu’il entendit Eliel crier d’arrêter. L’esprit à moitié dans les limbes, l’ondin leva à peine le regard vers le dragon. Regard humide de larmes qui avaient coulées malgré lui et plutôt absent et dangereusement vitreux.

La tête dodelinant de gauche à droite et ayant du mal à garder le regard fixé sur l’autre homme, Pistris ferma la main arrêtant ainsi le sort en se forçant à garder les yeux ouverts, les paupières lourdes. Il n’avait pas réellement réfléchi aux conséquences de faire l’intervention en mer. Normalement, il avait toujours été sur la terre ferme donc s’il s’évanouissait il était souvent sous un arbre ou dans un endroit éloigné mais là au large avec tous les prédateurs marins s’il perdait conscience avec tout le sang, il les mènerait rapidement à lui. Il écoutait à peine Eliel, pas qu’il ne voulut pas, plus que son corps se concentrait à le garder éveiller et à se retenir faiblement à la barque. Il leva néanmoins un sourcil moqueur en grommelant ce qui devait être une boutade mais seuls des grognements furent audibles.

Il haussa les épaules à la mention d’abîmer son corps. Il avait toujours eu peu ou pas prit réellement soin de son apparence, du moins pas pour plaire à autrui. Il en prenait soin pour le combat alors le compliment lui arracha un sourire faible mais présent.

Meh… t’es pas mal non plus.

Il gloussa, toussant et respirant difficilement. Il plongea sous l’eau pour respirer, l’eau froide l’aidant un peu et l’apport d’oxygène aussi avant de remonter de justesse. Il tendit la main vers le jeune homme afin de lui montrer son assentiment à ce qu’il s’occupe de lui. Marmonnant qu’il le ferait rôtir s’il en parlait à quiconque pas qu'il soit certain qu’il est comprit ce qu’il baragouinait, sa bouche ne suivant pas ses pensées. Le soucis aussi était que le jeune homme ne pourrait pas rester longtemps hors de l’eau au risque de manquer d’air et il n’eut pas le réflexe de se transformer de nouveau, surtout que vu ses blessures, il y avait fort à parier qu’il aurait du mal à le faire. Il se laissa donc hisser dans la bateau. Comment le dragon allait-il faire pour le soigner sans l'asphyxier?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Pistris Aequor le Mer 13 Juin - 19:55
avatar
Vagabond




L'ondin et le dragon
Bon, pas d'ondin grillé au menu ; celui-ci ayant finalement arrêté de cautériser ses propres plaies avec sa magie. Eliel n'avait pas particulièrement prévu de le faire monter dans l'embarcation mais il n'avait pas envie de briser l'élan d'un Pistris blessé et apparemment un peu sonné par la douleur... Surtout après le retour de compliment.

Bon, le grommellement qui suivait était difficilement déchiffrable. Mais il serait temps de s'en soucier par la suite. Pour le moment, Eliel avait du boulot. Il commença donc par détailler le corps du blessé : il fallait cibler les plaies pour s'en occuper. Ce fut rapidement fait. Un doute traversa l'esprit du dragon alors qu'il s'apprêtait à utiliser sa magie.

- Sous cette forme-là tu peux respirer hors de l'eau ? Je parierais que non...

Eliel n'avait pas les connaissances suffisantes à propos des ondins pour connaitre la réponse à cette question. En revanche, ce qu'il savait, pour l'avoir vu juste avant lors de la partie de pêche au poisson et de chasse au requin ; c'est que Pistris pouvait - en tout cas, sous cette forme - respirer sous l'eau. Ce qui pouvait signifier qu'il ne pourrait donc pas hors de l'eau.

Mieux valait donc s'assurer que le jeune homme ne meure pas par asphyxie juste pour s'occuper de plaies. Eliel entreprit de le retourner sur le ventre et de l'approcher du bord afin que sa tête soit proche et juste au-dessus de l'eau. Ainsi, il pourrait atteindre l'eau si jamais c'était nécessaire.

- Bon. Je vais plus ou moins faire la même chose que ce que tu voulais faire mais sans tout cramer !

Dans les faits, Eliel pouvait aussi tout cramer. A coup de flammes normales ou à coup de flammes noires. Mais ça c'était plutôt quand il voulait attaquer. Pas quand il voulait soigner. Il concentra donc son énergie magique afin de préparer un sort de stérilité.

Le sort de stérilité était un sort de magie noire qui... Réduisait l'efficacité des soins. Apriori, donc, un sort qu'on penserait contre-productif dans l'optique de soigner. Mais le sort en question avait une propriété secondaire intéressante : il portait bien son nom. En ce sens, il permettait de stériliser les plaies. Ce qui était exactement le but recherché ici et bien moins douloureux que de le faire par le feu.

Eliel appliqua donc le sort sur chaque plaie ouverte en faisant bien attention de se concentrer sur la tâche et non sur le corps très attirant de l'ondin. Tandis qu'il s'occupait du blessé, il s'assura que ce dernier n'était pas inconscient.

- Bon, il faudra penser à bander tout ça après tout de même. Ce sera mieux même si on va éviter les infections.

Eliel en avait avec lui. Enfin... Il vérifia rapidement que son sac était toujours dans la barque. En effet, le souvenir de Pistris faisant tanguer la dite barque jusqu'à ce que son passager se retrouve à l'eau venait de surgir dans l'esprit de ce dernier. Le sac aurait très bien pu suivre le même destin. Auquel cas... Et bien, il faudrait penser à faire un tour dans une ou l'autre boutique.

Le sac était toujours dans le fond de la barque. Bonne nouvelle.

- J'en ai avec moi. Mais ça pourra attendre et de toute façon, ça vaut mieux : c'est préférable de faire ça sur la terre ferme.

Il avait presque fini ; plus qu'une plaie à stériliser.

- Tu tiens le coup ? C'est bientôt terminé.

Pas que le traitement soit difficile à endurer - à moins que Pistris trouve le contact des mains d'autrui difficile à endurer - mais l'ondin avait eu l'air assez bien affaibli par les blessures et la douleur de sa cautérisation. Il valait donc mieux s'assurer de son état.

Il s'occupa de la dernière plaie et, après avoir signifié à Pistris que c'était bon ; il s'assit. Il venait d'utiliser durant une période prolongée le voile noir, sous l'eau, lors d'un combat contre un requin féroce et avait enchainé avec plusieurs stérilités. Il avait donc mis à contribution son énergie physique par la nage et le combat ; son énergie vitale pour le voile noir et son énergie magique pour soigner.

Autant dire qu'il était un peu fatigué. Rien d'insurmontable, cela dit. Mais il valait mieux être prudent et s’asseoir au risque de se retrouver à l'eau une nouvelle fois suite à un faux mouvement dû à une perte d'attention. Eliel était moins attentif quand il était fatigué. Et surtout quand il avait faim. Et il avait faim.

Il considéra les poissons qui semblaient délicieux. Au moins, la question de la faim serait réglée sous peu. La fatigue... C'était surtout une question de temps.

- Alors ? Tu survis ?

Il posait la question sur le ton de la plaisanterie même si elle était réelle et qu'il se souciait réellement de l'état de l'ondin.

- Si oui, ça te dit de partager le repas ?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Eliel Arkanea le Ven 15 Juin - 22:21
avatar
Dinos




L'ondin et le dragon
Une fois dans l’embarcation, ce qui arracha un râle de douleur au poisson car sa queue blessée avait frottée sur le rebord du petit bateau regarda le dragon avec un regard un peu vague à sa question faisant une moue un peu dubitative et moqueuse, enfin s’était l’intention mais vu la faiblesse ça devait plus ressembler à… pas grand chose. Il se laissa lentement bouger aidant comme il pouvait son docteur du moment à se placer et il ne se fit pas prier pour plonger la tête sous l’eau. De petites bulles remontaient parfois à la surface, ce qui avait au moins l’avantage de montrer qu’il était toujours en vie, conscient c’était une autre histoire. Il remonta à peine la tête hors de l’eau lorsqu’il se rendit compte qu’il lui parlait. Il avait comprit l’essentiel.

Une fois que les plaies ne saignaient plus, déjà Pistris se sentit un peu mieux. Certes, il n’était pas près d’aller se battre ou faire étal de ses attributs et de sa force mais au moins d’être stabilisé l’aida à reprendre un peu ses esprits et il sortie la tête de l’eau. Le liquide transparent coulant sur sa peau en perle brillantes et malgré ses blessures, son torse avait été plus ou moins épargné, ses muscles ondulant sous sa peau à chaque mouvement. Il essuya doucement l’eau de son visage de son bras qui était intacte avant de poser un regard encore un peu incertain sur Eliel mais on sentait déjà plus de présence dans ses prunelles bleu comme l’océan. Il s’éclaircit la voix et tendit la main vers l’homme.

Merci… je te dois une fière chandelle. Quant aux bandages ça ira…

Il plongea alors sous l’eau après avoir fait signe à Eliel de l’attendre un moment remontant quelques minutes plus tard avec des algues et d’autres plantes marines s’en faisant des bandages et des cataplasmes qui avaient une texture plutôt douteuses. Ça gâchait un peu le tableau mais ça semblait efficace.

Je suis un Ondin, on a tout ce qu’il faut sous l’eau et souvent plus efficace que des bandelettes pour les terrestres.


Il s’accrocha à l'embarcation restant cette fois dans l’eau et voyant la fatigue de son ami il se sentit un peu coupable. Il hocha un peu la tête à la mention de manger et alla chercher le requin qu’il avait laissé sous l’eau un peu plus loin, effrayant les poissons qui tentaient déjà de se faire un repas de son butin et le tirant de peine et de misère vu sa nageoire blessé il remonta la tête hors de l’eau.

Je ne sais pas pour toi mais je ne suis pas très sushi. Que dirais-tu de rejoindre la berge, et le requin à moins que tu l’engloutisses d’un coup… il faudra le découper.

Je resterai dans l’eau mais au moins ce sera plus simple pour toi. Il nagea un moment mais devoir traîner le requin devint rapidement au-dessus de ses forces et il grogna contre lui-même et son manque d’endurance dans les circonstances.

Files-moi une corde… je vais l’attacher à ton bateau, ça évitera de le perdre en chemin. Je m’occupe d’éloigner les gêneurs qui voudraient nous le piquer


Il n’allait pas avouer qu’en fait il n’avait plus que tout juste la force de nager lui-même et vu ses blessures il avait besoin de plus d’oxygène donc devait rester sous l’eau pour ce faire. Il attacha le monstre marin et suivi lentement Eliel qui ramait au-dessus de lui jusqu'à rejoindre l'endroit le moins creux de l'estuaire et resta dans une zone d'au moins 5m de profondeur laissant le soin au dragon de rejoindre la rive avec le repas. Il pourrait reprendre forme humaine mais ce serait dans des douleurs atroces et le plus gros problème... sans vêtements.

Je te rejoindrais bien mais je préfère de pas trop t'exciter en me promenant nu sur la plage.

Il pouffa de rire avant de tousser et grogner de douleur.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Pistris Aequor le Mar 19 Juin - 19:00
Contenu sponsorisé


Message par Contenu sponsorisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum