Dans un univers façonné par des dragons divins, ou moult races et magies se côtoient, venez prendre part a la grande fresque de cet univers (NC-18 pour les thèmes abordés)


Gildur Talhammer : Le champion d'Erob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Erob



Gildur Talhammer
Ft Dwarf from ARTek92 (Deviant Art)


Informations

Âge du personnage : 33 ans
Race du personnage : Nain
Sexe du personnage : Masculin
Classe du personnage : Guerrier
Métier du personnage : Champion d'Erob
----------
Votre groupe : Soldat
Votre allégeance : Erob

Code du règlement : Validé par Ellês


Physique
Gildur est un nain particulièrement grand pour sa race. Frôlant les 1m45, son corps légèrement potelé par les prérequis de sa race est contrebalancé par un physique préparé et entraîné. L'homme est musclé et robuste, avec de larges épaules qui lui permettent facilement de revêtir son armure.

Son visage carré avec un nez prononcé accueillait autrefois une tignasse d'un blond nacré, avec un semblant de barbe que l'homme n'arrivait pas à faire pousser. Les années passant, et les péripéties se multipliant, le poil du nain se mit à grisonner prématurément, et sa barbe arriva enfin à se développer.

Son visage exprime la plus part du temps une expression enjouée, voir taquine, surtout dû à ses yeux émeraudes et profonds, propices aux nombreuses expressions faciales exagérées auxquelles le nain s'adonne avec joie.

Quand il est en mission, il revêt habituellement l'armure du Champion, une armure intégrale en Valerus, entièrement noire et de plaques, sur laquelle est peinte le blason d'Erob : le rubis rouge de la pierre de foyer. Il ne porte en général jamais son casque. Il traîne dans son dos une hache en acier, celle de son ami d'enfance baptisée Idée, bien plus grande qu'une hache habituelle, que le nain manipule à deux mains.

En temps normal, le nain porte habituellement des habits en lins très simple, avec un tabard représentant son rang quand il s'agit d'entrevues officielles. Il n'accorde pas une grande importance aux apparences, et c'est rare de voir un quelconque ornement ou un quelconque bijoux sur le Champion bien qu'il ait clairement les moyens de ses les offrir.

Néanmoins, le corps de Gildur est marqué de très nombreuses cicatrices. La plus grave étant la brûlure intense que Vaessar lui à infligé à l'épaule droite, qui lui fait continuellement mal, mais dont le nain à fini par s'accomoder


Caractère
Gildur est l'exemple parfait d'une âme brisée derrière un éternel sourire. Avec tout ce que le nain a vécu au cours de sa vie, ce dernier possède de nombreuses cassures qu'il n'a jamais réussies à combler. Mais voyons d'abord le Gildur que tout le monde connaît.

Gildur est quelqu'un de bon vivant, essayant toujours de prendre la vie du bon côté ayant toujours une vanne en réserve pour détendre l'atmosphère, c'est quelqu'un de très confiant en ses capacités et qui se donne toujours à fond pour accomplir son objectif. Profondément gentil et aimant, ce n'est que par la force de son courage qu'il obtint son titre de champion.

Il n'est pas parfait pour autant, bien qu'il soit ouvert d'esprit il possède encore de sérieux préjugés contre les autres races qui ont tout un jour trahi le peuple nain. Le seul peuple en qui il a une confiance presque aveugle est celui des elfes. De plus l'homme est particulièrement colérique, et n'arrive pas à se contrôler ou à prendre les bonnes décisions lorsque la haine l'habite. L'homme a aussi un bon penchant pour l'alcool et particulièrement les choses sucrées. Au point que ce soit mauvais pour sa santé.

Incarnant les valeurs d'Erob, Gildur place l'honneur de son rang et de sa personne avant toute chose. N'hésitant pas une seconde à risquer sa vie si ce dernier est en danger, cela peut rapidement tomber dans l'excès au point de foncer tête la première dans un piège. Cela est d'autant plus vrai lorsqu'on s'en prend à ses proches.

Néanmoins il existe une autre facette qui dure que peu de gens arrivent à voir. Cette facette, est né non seulement de la mort de ses parents, mais également de celle de son mentor et de toutes les personnes qui sont mortes autour de lui. Si Gildur se donne autant pour être un guerrier parfait c'est car il ne peut s'empêcher de s'en vouloir de toutes les vies qu'il n'a pas pu sauver. Portant une culpabilité énorme sur les épaules, ce dernier a perdu goût à la vie il y a de cela bien longtemps lorsque son meilleur ami est mort des assauts goréens. Lorsque ses démons prennent le dessus, Gildur devient quelqu'un d'acerbe, de froid et de particulièrement misanthrope.

Néanmoins, pour faire honneur à la mémoire des disparus, il se force à se relever et à se battre corps et âme pour trouver un sens à sa vie.

Quelque chose d'amusant à savoir est que Gildur fais régulièrement des blagues très salaces et se vante régulièrement de multiples conquêtes sur un ton très décalé. Mais la vérité est que Gildur est vierge et n'a embrassé qu'une seule femme au cours de sa vie sur un malentendu. C'est en vérité quelqu'un de très timide à ce niveau-là, et qui ne sait absolument pas s'y prendre avec les femmes. Autant dire que lorsque ses amis l'ont découvert, ce fut le coup de l'arroseur arrosé


Histoire
Gildur est né dans un village nain proche de la frontière avec le clos. Ce village est aujourd'hui disparu, car à l'époque où le clos commençait ses manigances pour préparer la Guerre du Nord, ils avaient laissé une horde de Gobelins traverser leur terre pour effectuer un raid sur son village. Il ne dut sa survie que par le faite qu'il fut coincé sous des débris au début de l'attaque. Il avait à cette époque huit ans et avait tout perdu.

Envoyé à la capitale avec les autres réfugiés, Gildur fut pris en charge par le champion de l'époque : Thammen. Ce dernier réconforta Gildur, et lui offrit une possibilité de prendre sa revanche et de servir le royaume. En effet, à cette époque l'enfant ne savait pas encore ce qu'il allait faire de sa vie. Avec cette rage bouillonnante qui sommeillait désormais dans ses tripes, il décida de prendre la voie militaire de s'engager dans l'armée.

Pendant ces classes, Gildur fut de très loin l'un des éléments les plus exemplaires que ces formateurs n'avaient jamais eu. Pourtant il n'était pas foncièrement plus fort, plus rapide ou encore plus intelligent que les autres, mais il se donnait corps et âme dans son entraînement. Au point que plusieurs fois il dut finir d'infirmerie en urgence pour avoir repoussé les limites de son endurance. Et à chaque fois qu'il frôlait la mort, le nain n'était que davantage déterminé à vouloir aller encore plus loin.

C'est à cette époque qui rencontra les deux personnes qui deviendront très importantes au cours de sa vie : en premier lieu Garlic, un très grand nain du aux fait que sa mère était elfique qui avait comme trait de caractère majeur d'avoir toujours la tête dans les nuages. Ceci énervait passivement Gildur qui se demandait comment est-ce que quelqu'un comme lui pouvait être aussi insouciant alors qu'il était censé apprendre à se battre. Garlic lui même se demandait comment pouvait aussi inconscient, et ne pas comprendre que lorsqu'on se battait c'était avant tout pour soi. S'il est de s'apprécier pas vraiment au début de leur relation, les années et les galères vécues ensemble ont permis à ce duo apprendre chacun de l'autre et de devenir inséparable.

Ce fut également à cette époque qu'il rencontre la sœur du roi de l'époque : Felhna. Cette naine que Gildur voyait au début comme une princesse pourrie gâtée qui n'avait pas sa place dans l'armée, lui mit une correction de premier ordre qui au lieu de créer de l'animosité entre les deux créa une relation de pur respect. Une fois après avoir appris à se connaître dans le privé, et s'être rendu compte que la princesse était tout aussi taquine et simple que les deux autres comparses, ce fut rapidement un trio qui se forma pendant toute la période de leur formation.

Lorsqu'elle se termina, les trois avaient reçu des honneurs étaient les meilleurs éléments de toute leur promotion. Ce fut donc naturellement que Thammen qui cherchait des apprentis avoir sous son aile pour un jour reprendre le titre de champion permit à Gildur d'accomplir le souhait qu'il avait eu étant enfant : s'entraîner pour devenir un jour celui qu'il avait aidé à s'en sortir.

Mais le monde Gildur bascula le jour où il rencontra pour la première fois Vaessar. Alors qu'ils étaient en mission pour débusquer sa secte dans le clos, ils furent attaqués par ce dernier et ses mages. Thammen ne put s'en sortir et mourra pour protéger l'enfant qu'ils étaient venus kidnapper. Par chance, ce dernier libéra ses pouvoirs et réussis à les tenir en fuite. Malgré la perte de leur mentor, ils repartirent à la capitale avec l'enfant. Ce dernier s'étend particulièrement entiché de la princesse et ensuite du roi, qui avait perdu il y a quelques années sa femme et toute possibilité d'avoir une descendance, il décida alors de l'adopter pour devenir le nouvel héritier d'Erob : Ce fut la naissance d'Aldéas Grinnr

Bien évidemment, avec les tensions actuelles un héritier humain avait fait grand bruit au sein de la noblesse naine. Ainsi, le roi demanda à Gildur de devenir le précepteur de son fils. Au début il n'était pas d'accord, incapable de calmer la colère qu'il avait en lui d'avoir perdu celui qu'il estimait le plus, il avait reporté sa faute sur l'enfant qui n'avait rien demandé. Mais après avoir discuté avec lui, Gildur se rendait compte que l'enfant avait vécu la même chose qu'il avait vécu lui-même étant enfant. Il le prit alors sous son aile comme son protégé et devint comme une sorte d'Oncle ultra protecteur et faisant tout pour que ce dernier soit accepté auprès des siens

Il fallut évidemment choisir un nouveau champion, est tout désigné Gildur pour devenir le prochain. Mais il refusa pour une raison simple : la façon dont il avait réagi et les lacunes qu'il avait encore sur son comportement lui faisait penser qu'il n'était pas encore prêt à pouvoir faire honneur à son mentor et ses prédécesseurs. Ce fut donc Garlic qui hérita du titre de champion. Les deux meilleurs amis après en avoir discuté s'entraidaient tous les deux pour que chacun évolue pour le mieux dans ses tâches.

Néanmoins personne n'avait oublié Vaessar. Après de nombreux mois de recherches, son antre avait été découverte. C'était ici que sa secte entreposait les enfants qu'il kidnappait et qui était susceptible de servir leurs plans. L'armée naine effectua un raid dans cet endroit, Gildur et Felhna ayant pour objectif de débusquer Vaessar et de libérer les enfants. Après avoir affronté un dragon qui se cachait dans les profondeurs de l'entre, ils trouvèrent le mage noir sur le point de sacrifier une jeune fille visiblement insensible au feu. Ils découvrirent alors le vrai visage de Vaessar, un eyrien loup qui ne servait aucun maître si ce n'est une entité supérieure qui ne cessait d'invoquer. Néanmoins, Gildur parvint à le battre. Une fois le raid terminé, la jeune file entendit bien avec Felhna et Aldéas et ne voulait plus partir. Puisqu'ils en avaient déjà adopté un premier, cette deuxième enfant rejoignit immédiatement la famille royale recomposée.

Pendant les années qui suivirent, tout se passa pour le mieux. Gildur continuait d'enseigner aux enfants, qui effectué la moitié de leur apprentissage à Vilseraie vis-à-vis de leurs capacités magiques, et rien ne laissait présager de ce qui allait suivre. Des citoyens de la cité d'Alara, en Gor, étaient venus demander de l'aide au royaume nain, incapable de supporter l'impôt et la pression militaire trop importante qu'exerçait la couronne. Bien qu'il ne devait pas s'occuper des affaires de l'autre royaume, il était impensable pour les nains si portés sur l'honneur de laisser un peuple en déroute qui venait demander leur aide. Ils voyagèrent alors vers le nord pour prêter main-forte aux villageois et ce fut le début du siège d'Alara.

Le siège se passait de manière somme toute classique, jusqu'au moment où Vaessar que tout le monde pensait mort, était revenu sous une forme éthérée annonçant à Gildur qu'il n'en était qu'au début de tout ce qui allait suivre. Invoquant une armée de mort-vivant pour attaquer la ville, les humains en profitèrent pour attaquer à leur tour, submergeant les défenseurs. Alors qu'il était en première ligne, Garlic mourut en combattant s'effondrant dans les bras de son meilleur ami en pleurs.

À ce moment-là, quelque chose d'étrange se passa. Animé d'une profonde rage et d'une voix presque caverneuse qui lui hurlait des ordres dans sa tête, Gildur se sentit possédé par quelque chose de plus grand que lui. Et alors qu'il était impossible pour un nain de faire usage de magie, le voilà qui utilisait une puissante aura de feu qui décupla sa force et lui permit de massacrer tout mort-vivant et tout humain qui croisait sa hache. À lui tout seul il réussit à mettre en déroute la majeure partie de l'armée humaine. Mais lorsque cette puissance disparut, juste avant de s'effondrer au sol, il n'eut la vision que de l'esprit de Vaessar et D'un rire sardoniqun preuve que visiblement tout ceci faisait partie de son plan.

Les quelques survivants de cette bataille ne comprirent pas ce qui se passèrent, et estimèrent ou bien que ce fut une intervention des dieux, ou bien que le explosions des barils de poudre de la ville avait fait délirer les gens présents sur place. Seuls quelques élus connaissaient la véritée.

Alors que son meilleur ami était mort, mais qu'il avait réussi non seulement à le venger tout en se rendant compte que Vaessar étaient une menace encore présente et qu'il faudrait protéger le monde de ce dernier, Gildur accepta la responsabilité de prendre le titre de champion. Il fut sacré le jour de ses 28 ans.

Cinq ans plus tard, les recherches de Gildur pour retrouver Vaessar ou encore comprendre ce qui lui était arrivé n'avaient pas mené la grand-chose. Les préoccupations actuelles du royaume, était la potentielle signature d'un traité de paix avec le royaume de Gor ce qui avait surpris tout le monde. Alors qu'il accompagnait son roi en territoire ennemi, ils furent surpris de se rendre compte que ce n'était pas Gardan Kryos qui les att qui les attendait mais un de ses subalternes.

ce fut en effet le dernier coup de matraque qu'Vaessar tenta pour créer à nouveau d'une guerre. Ayant soufflé l'idée au roi de Gor, ce dernier demanda aux assassins du clos de pénétrer dans le château et de tuer toute personne s'y trouvant. Gildur, surpris de ce revirement de situation est déstabilisé par la présence de Vaessar qui avaient un impact non négligeable sur sa psychologie ne put empêcher son roi de tombe sous les coups des assassins. Il réussit néanmoins s'enfuir, arrivant à prévenir le royaume et ses alliés que ce n'était pas les nains qui avaient tenté de trahir Gor, contrairement à ce que ces derniers disaient pour justifier leurs actes, mais bien une trahison de ces derniers qui avaient tenté de les faire disparaître. Ce fut l'acte de trop et le début de la guerre du Nord.

Néanmoins, Gildur avait une dernière chose à faire avant de pouvoir s'adonner pleinement à ce nouveau conflit. Vaessar avaient effectué trop de méfaits pour être pardonnés et devaient être arrêtés à tout prix. Et ce dernier chercha même pas à fuir, demandant à Gildur de le rejoindre sur un plateau du sommet de la montagne pour une entrevue seul à seul.

l'esprit éthéré regarda Gildur d'un air satisfait avant de lui annoncer que tout se déroulait comme il l'avait prévu. Enragé et ayant enchanté sa hache pour qu'elle puisse frapper les esprits, le nom attaqua de toutes ses forces le mage qui ne chercha même pas à se défendre. Avant de disparaître il lui fit un dernier sourire narquois avant de lui dire cette phrase qui entra Gildur toute sa vie :

- La colère t'habite... Parfait... Le jour où le feu se libérera pour de bon, tu ne pourras lui résister. Et tout ce à quoi tu tiens sera perdu.

C'est désemparé, et ne sachant quoi faire de cette information que le nain fut forcé de rejoindre l'armée pour participer au conflit


Et vous ?
Votre âge : 22 ans
Pourquoi ce forum ? : ... C'est le mien owo
Un dernier mot Jean Pierre ? : C'est mon ultime bafouille

Voir le profil de l'utilisateur
Message par Gildur Talhammer le Lun 21 Mai - 13:08
avatar
http://memtis.forumactif.com



Fiche validée

Ta fiche est validée, bienvenue chez les soldats.

Tu peux aller poster une demande de rp ici : http://memtis.forumactif.com/f37-demandes-de-rp
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Ellës le Lun 21 Mai - 15:02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum