Dans un univers façonné par des dragons divins, ou moult races et magies se côtoient, venez prendre part a la grande fresque de cet univers (NC-18 pour les thèmes abordés)


Rencontre d'un soir - Rakshasa & Cirrus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Vagabond




Rencontre d’un soir
Rakshasa & Cirrus Candir

Yalen. Charmante petite ville en apparence, mais qui grouillait de sombres activités. En réalité, le commerce des esclaves y tournait à plein régime, ce qui n’était un secret pour personne. Rakshasa n’avait pas d’opinion particulière au sujet de l’esclavage, si ce n’est qu’il lui permettait parfois de faire des pactes. Certaines personnes étaient prêtes à aller bien loin pour se libérer de leur maître, même à perdre leur âme dans le processus. Malgré cela, la démone ne forçait jamais personne à accepter un pacte, surtout pas en utilisant ses pouvoirs de persuasion. Elle avait un sens de l’honneur très développé, et ne voyait aucun intérêt à enrôler dans le camp des démons quelqu’un qui ne serait pas totalement loyal.

Rakshasa mena habilement Arabella, sa jument pommelée, à travers les ruelles achalandées en direction de l’écurie. Une fois arrivée, elle sauta par terre d’un bond digne d’une cavalière expérimentée et refusa poliment l’offre du garçon d’écurie de prendre soin de son cheval, préférant le panser elle-même. Elle montait depuis plusieurs siècles, alors autant dire qu’elle ne manquait pas d’entraînement. De plus, Arabella appartenait à la démone depuis sa naissance, si bien qu’un lien de confiance s’était établi entre elles. Une fois le brossage et l’étrillage terminés, Rakshasa se dirigea vers la petite maison qu’elle s’était offerte au centre-ville de Yalen pour se changer de ses vêtements de voyage. Elle revenait assez souvent à cette confortable demeure en pierre, donc il s’agissait d’un bon investissement.

La démone s’habilla d’un joli top bleu, qui se mariait bien avec ses yeux pâles, ainsi que d’une longue jupe noire en soie semi-transparente. Elle se remit un peu de maquillage et se coiffa rapidement avant de se diriger d’un pas léger vers la taverne la plus renommée de la ville. Ce soir, elle n’y allait pas pour recueillir des informations, ni pour attraper un pauvre mortel dans ses filets. Elle venait simplement pour se détendre et profiter de l’alcool qui, selon les ouï dire, était délicieux. Après quelques minutes de marche, elle arriva à sa destination et poussa la porte de l’établissement, ignorant les regards qui se posèrent sur elle à son entrée.



codage par Laxy Dunbar.

_________________


Every single day
Every word you say
Every game you play
Every night you stay
I'll be watching you

Voir le profil de l'utilisateur
Message par Rakshasa le Ven 8 Juin - 22:35
avatar
Vagabond


Comment est-ce que je m'étais retrouvé ici ? Voilà la question que ce poser le vieil homme. Il paraît assez étrange qu'un ermite vienne boire un verre dans un bar. Mais pour une fois, il voulait passer du temps à prendre du bon temps justement. Quand il rentra habillé comme un pauvre avec un loup immense couvert comme lui de tatouage, l'acceuil ne fut pas très bon. En même temps, il fallait s'en douter d'apparence esclave, on le dévisager complètement comme si il avait la peste et que si on le toucher la disgrâce les emporteraient. De plus, son travail de croque-mort ne l'aider pas dans les interactions social. Mais bon, ça Cirrus en avait absolument rien à faire.

Il reconnu assez facilement la démone qui était dans le bar il lui fit un signe comme pour lui dire "je sais qui tu es, bienvenue au club des pestiférés". Le vieil homme s'assis au comptoir commanda une bière et une grande coupole d'eau pour le loup qui assis arriver aisément à boire ses lamper d'eau sur le comptoir. Par acquis de conscience, Cirrus prépara un sort de protection pour lui et son animal. Si besoin et en un temps record des liagnes et dès buissons magiquement enchanté les protégerons des attaques.
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Cirrus Candir le Ven 8 Juin - 23:17
avatar
Vagabond




Rencontre d’un soir
Rakshasa & Cirrus Candir

Rakshasa s’approcha du bar d’une démarche souple qui rappelait celle d’un chat, cherchant des yeux une place libre. Son regard croisa celui d’un vieil homme avec la barbe la plus longue qu’elle ait jamais vu en 3000 ans d’existence. Il lui fit un signe qu’elle interpréta comme une salutation de bienvenue, si bien qu’elle décida de prendre place à côté de lui.

- J’espère que cette place est libre, dit-elle en s’assoyant, un sourire avenant aux lèvres.

Elle l’observa du coin de l’œil alors qu’il commandait une bière et de l’eau pour le loup qui se tenait sagement à ses côtés. Elle n’aimait pas particulièrement les animaux s’apparentant aux chiens, mais elle ne pouvait nier l’intelligence et la noblesse qui brillait dans les yeux de l’animal. Étant née de la magie elle-même, Rakshasa sentit que le vieil homme utilisait ses pouvoirs, bien qu’elle ne put déterminer pour quelle raison. Elle décida de ne rien dire et de ne pas en faire de cas, se contentant de conserver la méfiance la plus élémentaire. Malgré l’âge du vieil homme, elle savait qu’il ne fallait jamais sous-estimer qui que ce soit, surtout considérant le fait qu’elle ne connaissait ni les intentions, ni la puissance de son interlocuteur.

- Je prendrais une chope de votre meilleur hydromel, répondit-elle au barman qui l’avait interpellée pour prendre sa commande.

Ce dernier prépara rapidement son breuvage et posa rapidement l’imposante chope en verre devant elle. Elle en prit une gorgée et soupira de plaisir : la boisson était aussi délicieuse que les commérages qu’elle avait entendus le laissaient croire. Rakshasa ne cessait de regarder l’homme assis à sa droite, sa curiosité la poussant à entamer la conversation avec lui. Il était assez mal habillé, presque comme s’il voulait qu’on le prenne pour un mendiant ou un esclave. Mais quelque chose chez lui, laissait penser tout le contraire à la démone.

Certes, il n’avait pas l’air de se soucier de l’opinion des gens, mais son regard, sa posture, permettaient de croire qu’il n’avait pas vraiment grandi dans la misère. Ce n’était que des suppositions que la démone se permettait d’énoncer, elle qui avait développé un excellent sens de l’observation au fil des siècles. Néanmoins, elle savait que la seule façon de vérifier ces informations était de lancer la discussion et d’en apprendre le plus possible sur cet homme, ne serait-ce que pour satisfaire sa curiosité dévorante.

- Bonsoir, commença-t-elle d’une voix douce. Je m’appelle Rakshasa.

Elle prit une autre gorgée d’hydromel, le regard tourné vers l’homme, attendant sa réponse avec impatience.


codage par Laxy Dunbar.

_________________


Every single day
Every word you say
Every game you play
Every night you stay
I'll be watching you

Voir le profil de l'utilisateur
Message par Rakshasa le Sam 9 Juin - 2:51
avatar
Vagabond


- Bonsoir chère démone, je vous remercie pour votre bonté mais je me permet de vous conseiller de reculer d'un demi-pas.

Malgré le ton quelque peu froid on sentais clairement que le conseil avait pour but d'éviter que cette femme soit pris dans un conflits qui ne la concerne absolument pas.

Quelque seconde après cette intervention quatre marchands d'esclave vint déranger comme assez régulièrement quand le vieil homme venait en ville. Les deux premier homme poussait la femme et le loup afin d'entourer le vieil homme. La réaction fut quelque peu violente.

Les deux hommes firent pris dans d'épaisse branche qui les immobiliser. Ce qui était assez drôle c'est que l'homme et son animal ne bouger pas d'un pouce comme si de rien ni était. Les deux autres hommes qui était juste derrière lui commencer à préparer une autre attaque. Dans le plus grand des calmes le vieil homme avancer sa tête et recommença sa discussion avec la démone.

- Je suis Cirrus, que puis-je faire pour vous aider ?

Tout n'étais que discorde, le bar entier était pris de panique même le barman ce cacher sous son bar par peur de mourrir. Cela était drôle à voir, en effet c'était la première fois qu'un homme d'apparence esclave se permettait de résister à des esclavagistes, habituellement c'est l'inverse surtout dans cette ville.
Voir le profil de l'utilisateur
Message par Cirrus Candir le Sam 9 Juin - 8:47
Contenu sponsorisé


Message par Contenu sponsorisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum